© 2019 by Jyotis created with Wix.com

«Pratique vocale intensive»

Stage d'été 2018 en Dordogne


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PROGRAMME
 

Une semaine de travail vocal intensif en technique vocale avec un accompagnement ciblé de chaque artiste, des mises en situation professionnelles régulières et un concert de fin de stage pour expérimenter les acquis du stage. A partir d’une conscience plus aiguë de son identité artistique et de méthodologies de travail nourries par l’acquisition d’outils rigoureux, c’est l’ensemble des capacités d’engagement, d’interaction, d’autonomie et de choix de l'artiste qui seront fortifiées. Un véritable travail de fond qui valorise aussi la singularité de l'interprète et non sa conformité à un modèle.

OBJECTIFS :

CHANT

Approfondir sa technique vocale, acquérir de solides bases pour entrer dans un nouveau champ d'interprétation. Élargir son ambitus.

Acquérir plus de légitimité de par ce perfectionnement technique : trouver un geste respiratoire et un placement vocal sains et naturels, développer les différents résonateurs de la voix en précisant notamment la juste position de la langue, des lèvres et des mâchoires.

Acquérir la capacité d'adapter son émission vocale au style ou à l'esthétique musicale choisis.

Travailler un large répertoire parlé et / ou chanté, et, notamment, travailler avec un pianiste chef de chant, lors de séances individuelles, ou collectives, avec lui ou avec lui et l'intervenante chant, de manière à créer le lien entre technique, interprétation vocale et travail scénique, entre soi et les autres (le public, les partenaires de scène).

TRAVAIL SCÉNIQUE ET D’INTERPRÉTATION VOCALE

 

Accompagner l'artiste à retrouver (trouver) une liberté scénique en renouant (nouant) avec sa veritable identité artistique et notamment en trouvant un lâcher prise (également lié aux pratiques corporelles du stage).

 

Aider l'artiste à choisir son répertoire, à se choisir, à assumer son propre désir et sa propre identité artistiques.

 

Faire ensuite le lien avec le fait que seul ce lâcher prise permet de rejoindre au plus près l'écriture musicale de l'oeuvre : développer la posture intérieure qui permet d’être à la fois pleinement soi-même, en contact avec ses sensations et ses émotions et au service d’un propos artistique.

Travailler un large répertoire vocal lors de séance individuelles avec le pianiste chef de chant et parfois avec lui et l'intervenante chant. Savoir mettre la technicité au service de l’émotion et de l’expression dans une situation scénique

 

Rôder ainsi des programmes de concert ou d'audition, mais aborder également des répertoires nouveaux que l'artiste ne s'était par exemple jamais autorisé jusque là à chanter dans un esprit de libération, de fluidité et de recherche d'un maximum de plaisir musical, vocal et scénique.

 

PUBLIC : Ce stage s'adresse aux artistes professionnels et pédagogues de la voix  : chanteurs lyriques ou chanteurs de variété, chefs de chœur, professeurs de formation musicale, professeurs des écoles, de collège ou de lycée, ou de chant choral, aux comédiens, ainsi qu'aux instrumentistes souhaitant développer leur pratique vocale.


 

DURÉE ET DATES : 25 heures sur 1 semaine,

INTERVENANTS :

 

Stéphanie Brunet, artiste lyrique, professeur de chant & de yoga, coache d'artistes & metteur en scène & Madjid Mohia, pianiste accompagnateur, chef de chant.

TARIFS (des prises en charge sont possibles pour ce stage, contactez nous)

 

COURS :1000€


 

HÉBERGEMENT ET RESTAURATION : 500€


 

LIEU : Le petit hameau de Courteilles (commune de Saint Laurent des bâtons 24510) se situe au cœur du Périgord « blanc » (entre Bergerac, Périgueux et Sarlat), dans un cadre unique, vaste, en pleine campagne.

CONTENUS ET AXES DE TRAVAIL :

 

CHANT

Clarification des bases anatomiques de la respiration (poumon, diaphragme, muscles inspirateurs expirateurs) et du chant (larynx, cordes vocales, mâchoires, conduction osseuse du son). Prendre conscience des aspects mécaniques (cordes vocales), des résonateurs, des insertions du diaphragme, du périnée. Différencier pression et débit. Apprendre à se laisser faire par le souffle en trouvant un lâcher prise.

Travail en technique vocale : vocalises collectives ou individuelles, jeux vocaux simples et sains, exploration des registres, des couleurs, des intentions vocales. Exploration des possibilités sonores du corps de chacun.


 

TRAVAIL SCÉNIQUE ET D’INTERPRÉTATION VOCALE

 

 

Trouver une aisance, une fluidité sur scène. Plus de liberté, de naturel et de bien-être dans l'acte vocal. Trouver des outils pour ne plus se faire envahir par la peur, le stress, et pouvoir garder la spontanéité naturelle de départ du chanteur.

 

Apprendre à identifier ses émotions, à les accueillir et à rester en contact avec elles pour ensuite pourvoir donner le meilleur de son chant à un moment « M ».

 

Prendre conscience de la différence essentielle entre chanter les notes et adresser un chant qui devient une parole. Réinventer en permanence le chant qui doit surgir du présent et non d'une mémoire. Savoir s'adapter aux différents styles et écritures musicaux en fonction du projet artistique de chacun. Travail du phrasé, de la parole et de la voix chantée, du texte et la sémantique.

 

En lien avec les points précédant, travailler avec le chef de chant et / ou l'intervenante chant en interprétation vocale un large répertoire parlé et / ou chanté, individuel ou collectif. Le travail en duos, trios, ensembles, avec l'objectif du concert de fin de stage permet également de renouer avec la spontanéité, la fluidité, et de trouver un maximum de plaisir sur scène.

PRATIQUES CORPORELLES LIÉES AU GESTE VOCAL


 

Pourquoi ? Connaître et savoir utiliser ce travail sur le corps, sur le geste et l'espace comme outil de développement du potentiel expressif et créatif de l'artiste. Intégrer cet outils dans son expression et / ou dans sa pédagogie pour ceux qui enseignent aussi. Comment prendre en compte le corps, comme élément déterminant d'un accès au sens, à l'émotion et à l'intériorité ? Comment amener l'interprète à se rendre disponible pour découvrir, explorer, habiter et exprimer pleinement son potentiel ?

Bienfaits sur le geste vocal : le chanteur trouvera dans ces pratiques, issues du yoga Iyengar, des outils concrets pour ouvrir physiquement le corps et notamment la cage thoracique, trouver un double ancrage, un état de centrage lui permettant de donner le meilleur de lui même à un instant « T ». Il pourra ensuite aisément les appliquer dans sa vie professionnelle.


 

Acquérir une méthodologie de préparation à l’entrée en scène, à l’audition, au concert : travailler l’intensité de la prestation, la relation au public et à l’espace, la liberté intérieure, l’énergie et la dynamique de l’interprétation. Trouver une détente et une disponibilité, notamment au plan du souffle, de la verticalité, de l'ancrage au sol, de l'écoute intérieure, de la qualité et de la fluidité du mouvement, de la relation à l’espace, de la concentration, de l'énergie. Ces pratiques conduiront l'interprète à créer le lien entre la technique vocale et l'interprétation musicale, entre lui et ses émotions, lui et les autres, entre son mental et son corps physique

PROGRAMME QUOTIDIEN  :

CINQ HEURES DE TRAVAIL QUOTIDIENNES PAR ÉLEVE

9H-10H00 : pratique corporelle tonique pour réveiller, dynamiser le corps, ouverture optimale de la cage thoracique, bien respirer, lier le corps et le mental, et trouver un double ancrage terre / ciel en totale relation avec l'ancrage nécessaire à l'interprète sur scène, la recherche de la verticalité. Préparer le corps et le mental à chanter et se produire sur scène.

10H00 / 13H00 : 1 heure 30 minutes de technique vocale avec l'intervenante chant / pendant que les autres travaillent avec le pianiste en interprétation vocale.

13H00 : pause / repas

14H-18H00 : reprise des cours - 1 heure 30 minutes de travail avec l'intervenante et le pianiste en interprétation vocale et mise en situation scénique professionnelle devant les autres stagiaires pour travailler également le ressenti immédiat de chanter en public.

18H00-19H : Pratiques corporelles de relaxation et de méditation permettant à chacun de trouver un alignement mental et physique, un lâcher-prise, et d'intégrer profondément les découvertes vocales de la journée. Accompagner l'artiste à intégrer cet outil qui est notamment essentiel avant de rentrer sur scène.


 

APPRÉCIATION DES RÉSULTATS :

 

L'évaluation des acquis du stage se fera sous la forme d'un contrôle continu. Le concert de fin de stage permettra aux formateurs d'apprécier pleinement les progrès des stagiaires.

 

 

CONCERT DE FIN DE STAGE :

Un concert public et gratuit de fin de stage aura lieu sur place en fin d'après midi du dernier jour. Il permettra à chacun de mettre en pratique les acquis et découvertes du stage dans un esprit de grande bienveillance. Aucun des stagiaires ne sera rémunéré pour ce concert.

Être en scène ... jouer... chanter... Comment rester en contact avec ses sensations et ses émotions, et au service d'un propos artistique ? Tout le travail du stage aura permis à l'interprète d'enrichir considérablement ses qualités de présence, d'ouverture et de mobilité tout en accédant à une identité d'expression plus forte. L'épanouissement du chanteur passe par une expérience de rupture qui l'oblige à déplacer ses habitudes et ses représentations habituelles pour laisser émerger la singularité de son chant, c'est-à-dire ce qui le relie à l'universel et va résonner dans l'intime du spectateur.

INTERVENANTS :


 

 

Madjid Mohia, pianiste accompagnateur, chef de chant

Après l'obtention de ses prix de piano de musique de chambre et de formation musicale, en 2003, il se perfectionne auprès de Jeff Cohen, chef de chant à l'Opéra de la Monnaie à Bruxelles.

Il acquiert auprès de lui les techniques de l'accompagnement, aborde le répertoire
vocal et poursuit sa formation de chef de chant où la mélodie française et les Lieder de Mozart ou de Schubert côtoient des chansons de Kurt Weill, Boris Vian ou Serge Gainsbourg. Il commence alors une collaboration avec de nombreux chanteurs se produisant sur les plus grandes scènes (Opéra National de Paris, Opéra Comique, Théâtre National de la Monnaie...) 

Depuis 2013 il travaille au sein de la Maîtrise de Radio France, ainsi que de la Maîtrise de Notre Dame. Il a été chantre au Val de Grâce pendant 3 ans de 2012 à 2014. Madjid Mohia assure également la formation de chant dans différents conservatoires de Paris.

Parallèlement à toutes ces activités, il continue de pratiquer le répertoire de piano solo et de musique de chambre.

 

 

Stéphanie Brunet, artiste lyrique, professeur de chant, professeur de yoga, coache d'artistes et metteur en scène intervient dans de nombreuses structures, auprès d'artistes professionnels et de formateurs (CRR de Paris, CYAM, JYOTIS, SULL'ARIA, Tour des dames (centre culturel de la Mairie du Neuf), Capriccio français, Conservatoire Municipal du 9ème, Université Paris IV Sorbonne...).

 

Elle collabore régulièrement avec des metteurs en scène, comme C. Hardy ou des chefs de chœur

comme Philippe Le Fèvre pour la préparation vocale et corporelle des comédiens et chanteurs.

Son approche relie notamment la pratique du yoga Iyengarà la pratique vocale.

Elle s’intéresse particulièrement au rapport entre le texte et la musique,

à l'interprétation du texte pour trouver une aisance scénique.

En 2011 Stéphanie Brunet a fait une formation au coaching d'artiste au sein de

«Harmoniques » et se perfectionne dans ce domaine depuis.

De 2010 à 2012 elle se forme intensivement à l'enseignement du yoga

d'inspiration Iyengar auprès de Céline Miconnet.

Elle obtient son diplôme de professeur de yoga en juin 2012.

C'est la combinaison de tous ces outils avec son expérience de la scène

qui rendent son travail particulièrement intéressant, original et efficace.

Après avoir effectué le cursus complet de Musicologie à l’Université Paris IV-Sorbonne (Maîtrise sur les Lieder de Franz Liszt, DEA sur les Mélodies du même compositeur) Stéphanie Brunet étudie le chant avec M. Alcantara. Elle se perfectionne ensuite au sein de Masterclasses avec Christa Ludwig, Agnès Mellon, Robert Massard, François Leroux, Florence Guignolet, et, dans le domaine de la Mélodie et du Lied, en suivant l’Académie de mélodie française au CNR de Toulouse avec B. Jolas, N. Lee, R. Yakar, et un DESS « Formation à l’art du récital » à l’Université Paris III, sous la direction de F. Tillard.

1 Quelques productions musicales  : « Rosa » dans « Le pèlerinage de la Rose » de Schumann aux Folles journées de Nantes (dir. P Colleaux) - « Ange 1 » dans la « Pastorale sur la Naissance de notre Seigneur Jésus Christ » de Charpentier (Parlement de Musique, dir. Mus. M. Geister) - Création française de Mass de Bernstein à Cergy-Pontoise et à Vannes (mise en scène E. - « Inconnu à cette adresse », Festival d’Avignon (compagnie Ultima Chamada) - « Les  Dévergondages baroques » (mise en scène B. Brumer), Théâtre du Tambour Royal.

TÉMOIGNAGES

  • Facebook Social Icon

Aline Parmenon, comédienne

Je suis ravie d'avoir participé à ce stage . Les intervenants , Stéphanie Brunet et Madjid Mohia , m'ont fait travailler dans une atmosphère de bienveillance, de rigueur et d'écoute (de mes doutes, de mes peurs, de mes blocages) . Ils m'ont encouragée à aller toujours plus loin en respectant qui je suis, et l'artiste que je suis.
 

Par l'alliance de la pratique d'exercices physiques, vocaux, et d'interprétation, au fil des séances de travail, je me sens faire des progrès. Je comprends que pour chanter l'état du corps a un lien direct avec la voix. Qu'il faut prendre soin des deux et être à leur écoute.

Je comprends donc l'importance de détendre son corps (ce que propose Stéphanie par la pratique d'exercices physiques d'ouverture du corps, d'ancrage dans le sol, d'équilibre, de souplesse...), de retrouver son calme tant psychique que physique pour détendre son ventre afin d'acquérir un souffle doux (exercices de respiration proposés pendant le stage), avoir une respiration douce, une gorge desserrée, pour donner à sa voix plus de souplesse et de tonicité. 

Grâce à l'enseignement de Stéphanie et Madjid , je me sens plus confiante et légitime à chanter. J'ai des clés solides et personnelles pour pouvoir progresser et
avancer dans la voie du chant et donc dans mon devenir professionnel.

 

Je me sers désormais de ces nouveaux acquis lors de mes représentations de comédienne - marionnettiste itinérante afin de retrouver le calme (après l'effort des montages des spectacles, les trajets ...) pour être totalement présente , concentrée et disponible à mon personnage pour jouer le spectacle devant les enfants .

Lionel Robert, comédien

Ce stage de chant organisé en pleine campagne a mêlé un travail à base de yoga et exercices vocaux ayant pour but de préparer l’instrument corporel aux airs chantés – et enfin un travail purement vocal d’airs lyriques ou de variété.

 

1/ Exercices de yogas très physiques visant à cerner les possibilités infinies de notre corps à s’adapter à différentes postures : travail de précision, d’étirement, d’ouverture… visant à centrer et renforcer des appuis musculaires

 

2/ Recherche avec Stéphanie Brunet et le pianiste sur des airs qui m’avaient été demandés d’apporter et autres airs proposés en cours de stage par le pianiste et l'intervenante chant : lyriques, de comédies musicales ou chansons américaines, … pour cerner ce qui me plaisait et était à ma portée de débutant.

 

3/ Exercices quotidiens vocaux permettant de chauffer la voix puis travail sur deux airs différents « Verdi Prati » de Haendel : assez lent plutôt grave avec quelques notes aiguës et « Vittoria Vittoria » de Giacomo Carissimi : air très enlevé avec aussi certaines notes hautes. Il fallait s’engager dans les parties chantées plus brillantes tout en ne forçant pas sur l’instrument - bailler pour ouvrir l’intérieur, arrondir ; travail de sensations, de placement …

 

Le lieu calme et à l’écart de Paris a permis de se concentrer sur les airs à travailler pour les présenter en public à la fin du stage sans trop de stress - une gageure réussie au bout de seulement moins d’une semaine

 

Ce stage professionnel à la campagne mêlait une réelle bonne humeur à de bons repas sains

 

4/ Le dernier jour a donc été couronné par un concert donné par les stagiaires où ont été invités quelques spectateurs voisins – J’ai ajouté la chanson « Love me tender » à ce petit répertoire des 2 airs travaillés

 

Cette découverte du chant lyrique a renforcé mon goût pour le chant – et me rassurera sur mes possibilités encore embryonnaires si des auditions venaient à se présenter. Un champ très vaste s’ouvre devant moi : à creuser ! à développer, à entretenir.

 

J’ai eu la chance d’être employé de Septembre à Novembre à l’Opéra Bastille, sur une création remarquable de la rentrée «Don Carlos». Ma partition jouée était assez courte mais j’ai pu goûter encore une fois le plaisir de l’art du chant en écoutant ces grands chanteurs.

  • Facebook Social Icon
Des moments de convivialité

des repas végétariens, élaborés à partir de produits frais